lundi 28 mai 2007

Fromage britannique dans un velouté brocolitique

Parmi les fromages bleus (Roquefort, Fourme d'Ambert, Morbier etc.), qui connaît, en France, le Stilton et son cousin le Shropshire Blue ? Ces spécialités britanniques (oui vous avez bien lu, ce sont des fromages anglais.... "Britain's historic blues"... et on ne ricane pas svp) bénéficient même d'une appellation contrôlée. Seules 7 fromageries, entre Derby, Leicester et Nottingham, sont habilitées à en produire.

L'autre jour je me baladais rue de Seine et je suis tombée sur du Stilton chez un fromager affineur (évidemment ... je ne vous conseille pas de chercher du Stilton chez Franprix ou G20, peu de chances qu'il y en ait). Celui que j'ai acheté est en fait du Shropshire Blue, qui a la particularité d'avoir une pâte orange. Oui, c'est un bleu, mais il est orange. Que vos esprits cartésiens ne s'affolent pas, le plus rude est à venir.

Figurez-vous que ce Shropshire Blue est sacrément costaud et pourtant je m'y connais en fromages forts, moi qui ai été élevée au brebis des Pyrénées bien fait et qui adore le Roquefort depuis ma plus tendre enfance. Or il paraît que ce Shropshire est plus doux que le Blue Stilton (le Stilton "ordinaire", c'est à dire le bleu à pâte blanche qui ressemble vaguement à notre Fourme d'Ambert). Comme rien n'est simple avec les Britanniques, il existe aussi du White Stilton qui n'est pas bleu du tout (bref, pâte blanche et sans moisissures...).


BLUE STILTON


SHROPSHIRE BLUE



WHITE STILTON

Tout cela pour vous dire qu'il va falloir réviser sérieusement vos idées préconçues sur les Britanniques et le fromage, si vous en aviez :

1. Tout d'abord, ils n'ignorent pas tout à fait ce qu'est le (bon, vrai) fromage, affiné comme il faut et tout et tout.
2. Ensuite ils sont même capables de fabriquer et de consommer des fromages qui "déménagent".

L'historienne que je suis ne peut s'empêcher de vous livrer quelques élucubrations sur la possible histoire du Stilton (purement fantaisistes et qui n'engagent que moi).

Notre duc normand Guillaume le Conquérant ne pouvait pas avoir importé de fromage lorsqu'il est monté sur le trône d'Angleterre, vu que l'invention du Camenbert est assez sensiblement postérieure à la bataille de Hastings comme chacun sait... Donc sans doute que les Anglais ont ignoré pendant longtemps le fromage. Sauf qu'au Moyen Age, vous n'ignorez pas qu'ils ont essayé de coloniser une partie de nos belles terres du Sud-Ouest : est-ce à ce moment là qu'ils nous ont "piqué" l'idée et le savoir-faire ? Le Roquefort, notre meilleur bleu, est attesté depuis l'époque gauloise ou presque. A mon humble avis, les Anglais se sont mis à fabriquer du Stilton parce qu'ils avaient goûté à notre magnifique Roquefort... Sinon pourquoi Charles VI, au XVe siècle, aurait-il pris la peine d'accorder le monopole d'affinage de ce fromage aux habitants de la ville en question (Roquefort) ? Je vous le dis, avec leur Stilton, les Britanniques ont copié une spécialité de notre Sud-Ouest, à ceci près que le Stilton se fait avec du lait de vache et non de brebis...

Bon, j'arrête là mon délire et je vous livre une recette où vous pourrez utiliser une partie de votre Stilton, dont le goût s'accorde particulièrement bien avec le chou. C'est un velouté de brocolis au Stilton. Une idée piquée aux soupes toutes prêtes de la marque "New Convent Garden Food and Co"...


Velouté de brocolis au Shropshire blue

Pour 4 personnes :

- 800g de brocolis frais ou surgelé (ou de chou-fleur, ou de chou romanesco, ça marche aussi bien)
- 1 pomme de terre (type bintge)
- 100g de Stilton (adapter en fonction de la maturité du fromage et de votre goût)
- 1 litre de bouillon de volaille bio (parce qu'il y a moins de voire pas du tout de glutamate ; sinon du bouillon maison c'est encore mieux...)
- 1 ou 2 c. à soupe de crème fraîche si on veut...
- sel, poivre du moulin

1. Faire cuire les légumes dans le bouillon (couper la pomme de terre en petits morceaux pour qu'elle cuise à la même vitesse que les brocolis), mixer avec le liquide.

2. Ajouter les 2/3 du fromage émietté, mixer encore. Rectifier l'assaisonnement, ajouter la crème.

3. Servir parsemé du Stilton restant, coupé en petits cubes ou émietté.

Si vous devez faire réchauffer le velouté, faites le à feu doux sans porter à ébullition, sinon vous dénaturerez le goût du fromage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire