dimanche 19 juillet 2009

Confiture d'abricots à la lavande. Soupirs.


Une confiture d'abricots cuite en deux temps afin de garder de jolis morceaux de fruits. 
L'alliance abricots/lavande est subtile si dosée avec modération. Sinon, vous aurez l'impression de croquer dans un pain de Monsavon. Avec 1 c. à soupe rase pour 500g de fruits, on ne prend pas trop de risques. Le petit plus qui fait la différence : 2 cuillérées à soupe de miel ajoutées en fin de cuisson. 
Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de cuisiner les fleurs, je préfère préciser qu'il s'agit de lavande officinale (Lavandula officinalis) et surtout pas de lavandin (le lavandin est l'ersatz qui garnit vos coussins et pots-pourris mais que l'on appelle abusivement lavande dans bien des cas). 
Si la lavande n'a pas vos faveurs, ne vous enfuyez pas pour autant : faites la même recette mais avec du romarin (frais de préférence). Le mariage est tout aussi délicieux.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, mon humeur est plus aux gros soupirs qu'aux babillages. Bonne semaine et n'oubliez pas de vous précipiter sur les derniers abricots de l'été 2009 ! 

Confiture d'abricots à la lavande

Pour 2 ou 3 pots de taille moyenne (250 à 300g) :
- abricots : 500g (fermes voire un peu acide, ce n'est pas grave, la confiture prendra mieux) 
- sucre blanc : 350g 
- eau : 5 cl (si les abricots sont très mûrs, remplacez par le jus d'un citron) 
- lavande séchée : 1 cs rase 
- miel (lavande, acacia ou mille fleurs) : 2 cs 

1. Porter à ébullition les abricots (dénoyautés, coupés en morceaux si très gros), le sucre, l'eau (ou le jus de citron) et les fleurs de lavande enfermées dans un nouet (ou une boule à épices). Eteindre le feu, laisser macérer 4 heures minimum, à température ambiante. 

2. Au bout de ce temps, égoutter les abricots et les réserver dans un bol. Cuire le sirop (sans retirer le nouet) jusqu'à ce qu'il commence à épaissir, puis reverser les abricots dans la marmite, poursuivre la cuisson jusqu'à ce que la confiture prenne. Ajouter le miel, donner un dernier bouillon. Retirer le nouet, écumer si nécessaire et mettre en pots. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire